Logo Anne Marie Raison

Les écrans de polarisation, biocircuits ou écrans de prânayâma

 

  • Le principe est simple: notre corps énergétique comporte un pôle négatif et un pôle positif. Haut/bas, gauche/droite : c'est l'alternance qui crée la contraction, la contradiction et le mouvement. Joignez momentanément les deux, et vous avez l'état (temporaire) de béatitude.


    La découverte de Léon. E. EEMAN


    Pilote de guerre dans les années 1920, il a été victime d'un grave accident. Hospitalisé, condamné, il songe à l'imposition des mains: la guérison est avant tout un phénomène d'énergie, se dit-il, et le guérisseur se contente probablement de rétablir une boucle d'énergie. Il crée le premier « circuit de relaxation » et passe le reste de sa vie (jusqu'en 1958) à soigner des malades. Il est le pionnier d’une méthode révolutionnaire, visant à l’ouverture des circuits énergétiques de l’homme, décrit dans son ouvrage intitulé « Cooperative Healing : The Curative Properties of Human radiations » (Guérison coopérative : Les propriétés curatives des radiations humaines). Ce traité renferme 25 années de recherches et d’expériences réalisées sur des centaines de patients avec un instrument connu sous le nom d’ «Ecran EEMAN ». Il l’estimait efficace pour traiter un large spectre de troubles (maux de tête, hypertension, sciatique chronique, insomnie).



Photo source Malmedy